Découvrez le blog de l'Assemblée des Associations des Usagers de Paris Saint Lazare - AAUPSL

http://aaupsl.blogspot.com
Cette Assemblée permet aux associations de défense des usagers des diverses lignes aboutissant à Paris Saint-Lazare, de mettre en œuvre une démarche commune et solidaire au niveau d’un territoire élargi tout en respectant l’identité et les objectifs de chaque association adhérente.
Les associations membres sont : Bueil à Toute Vap’Eure (27) - Le Comité des usagers du Mantois (78) et l’AVUC Dieppe (76).

Signez la pétition : non au stationnement payant à Bonnières

La municipalité de Bonnières sur Seine a l'intention de rendre le parking de la gare payant. Face à cette injustice, le Comité propose de signer la pétition en ligne. Merci de signer la pétition, et divulguez la auprès de vos contacts.

Pour signer la pétition cliquez sur le lien suivant :
http://www.petitionpublique.fr/?pi=PPB78270

Note : Il n'y pas de doublon avec les personnes ayant signé la pétition sur papier.

lundi 25 avril 2016

Service minimum du mardi 26 avril 2016

En raison d'un mouvement social interprofessionnel, la circulation des trains sera perturbée du 25 avril 2016 à 19 heures au 27 avril à 8 heures. Ce mouvement social est non reconductible.

Les conditions de transports s’annoncent très difficiles sur l'ensemble des lignes.

Voici le programme de circulation des trains sur les lignes Paris - Évreux et Paris - Rouen, ainsi que les différents axes de la ligne J :

Vous pouvez également retrouver ces informations horaires sur :
La liste des trains est également affichée dans toutes les gares.

Bon courage à tous !

jeudi 7 avril 2016

Accident ferroviaire (ou humain) : mais non, il n'y a plus de risque !

Oui, je m'emballe sans doute un peu vite car à dire vrai, je n'y connais pas grand chose...

Quoique. Je suis en droit de me poser des questions : qu'est ce que ça fait là ?



oui, ce truc là... :


Ah, c'est une plaquette de frein !!! Oh, c'est rien, il y en a une à chaque essieux, non ?

Bon, certes, il aurait pu voler sur le visage d'un usager attendant sur le quai mais bon...
Là, il est bien sagement tomber sur les cailloux, donc, pas d'inquiétude !

Allez, bonne journée...

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)

A propos d'une zone verte à la place du parking...



Comme vous pouvez le constater, la fréquentation de l'espace vert qui jouxte le parking et dont l’objectif municipal est de se voir agrandi en lieu et place du parking P1 (donc, le principal, nanti de bandes vertes et par mûres) est on ne peut plus significative...

Arff, j'ai pas osé « photoshopiser » cette photo pour y mettre quelques gosses en train de jouer avec leur parents qui le accompagnent car j'aurais entravé la réalité : cet espace est tout le temps vide, comme la zone verte du P1 !

Je pense qu'il est urgent que vous alliez pique-niquer sur l'herbe au lieu de râler parce que vous ne pouvez plus vous garer, humm !!! Et donc, la substitution du P1 par un espace identique plus grand sera on ne peut plus utile...

Quoi, j'ai dit une bêtise ?
Oh, si peu...

50 places en moins depuis l'implantation de cette zone verte non réglementaire, associées à la zone bleue plus surveillée chaque jour que le phénomène NSA...

Ah, ça, pour verbaliser les usagers innocents qui se sont fait avoir comme moi le jour où je n'ai point su voir que les bandes séparatrices avaient changée de couleur (eh oui, à 6h30 un matin d'hiver sans éclairage - réverbères en rade, c'est pas simple !) , il y a du personnel pervenchien...

Notez au passage l'absence de panneau réglementaire à l'appui ; et c'est tous les jours qu'un nouveau quidam se fait prendre au piège...

Bonne journée...

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)

Nous ne souhaitons pas faire de Bonnières une ville béton !!!



Effectivement, on peut constater que par les propos de cet(te) élu(e) qui avait sorti ce propos lors de la séance de la réunion de la CCPIF à Freneuse, c'est plutôt bien parti !!!

Et oui, comme quoi, la vitesse de la lumière se propageant plus vite que le vitesse du son, certaines personnes sont brillantes par leur seule présence jusqu'à ce qu'elles ouvrent leur bouche.

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)

mercredi 30 mars 2016

Service minimum du jeudi 31 mars 2016

En raison d'un mouvement social interprofessionnel, la circulation des trains sera perturbée du 30 mars 2016 à 20 heures au 1er avril à 8 heures. Ce mouvement social est non reconductible.

Les conditions de transports s’annoncent très difficiles sur l'ensemble des lignes.

Voici le programme de circulation des trains sur les lignes Paris - Évreux et Paris - Rouen, ainsi que les différents axes de la ligne J :
Vous pouvez également retrouver ces informations horaires sur :
La liste des trains est également affichée dans toutes les gares.

Bon courage à tous !

mardi 8 mars 2016

Service minimum du mercredi 9 mars 2016

Les quatre organisations syndicales représentatives du groupe public ferroviaire SNCF (CGT, Unsa, Sud Rail et CFDT) ont déposé un préavis national de grève couvrant la période du 8 mars 2016 à 19 heures au 10 mars à 8 heures. Ce préavis est non reconductible.

Ce mouvement est principalement motivé par le contenu de l’avant-projet de décret relatif au nouveau cadre social du secteur ferroviaire.

Les conditions de transports s’annoncent très difficiles sur l'ensemble des lignes.

Compte tenu que d’autres mouvements de grève et manifestations sont prévus en Ile de France, nous vous conseillons de reporter vos déplacements de mercredi, dans la mesure du possible.

Voici le programme de circulation des trains sur les lignes Paris - Évreux et Paris - Rouen, ainsi que les différents axes de la ligne J :
Vous pouvez également retrouver ces informations horaires sur :
La liste des trains est également affichée dans toutes les gares.

Bon courage à tous !

jeudi 4 février 2016

C'est la dèche à Paris Saint-Lazare

C’est vraiment la dèche, à Paris Saint-Lazare !!! Pas de train en rabe pour remplacer les trains en panne, pas de chauffeur pour remplacer le chauffeur manquant ! Pas de contrôleur pour remplacer le contrôleur absent !

Hier soir, le train de 18h13 à destination de Mantes et Bréval affichait 1h00 de retard parce qu'il n'avait tout simplement pas de chauffeur.
Le train n° 850053 de 18h33 a été dès 18h25 annoncé avec un retard de 30 minutes. Motif : pas sorti des garages. Suite au retard trop important, il a été ensuite tout simplement supprimé.
Finalement, nous avons pris le train n° 850007 de 18h53 à destination de Rouen, mais ce train reste un train prioritaire par rapport aux nôtres, et il y avait les usagers de 3 trains dans un seul train !!! Bonjour la bétaillère !
Les trains Bombardiers longs sont en fait deux trains courts raccordés. Mais, pas de chance, il faut un contrôleur pour chaque demi-train, et une usagère nous a rapporté que la semaine dernière, parce qu’il n’y avait pas de contrôleur pour la seconde moitié du train, les usagers ont été priés de regagner la première moitié pour pouvoir rentrer chez eux. Devinez quoi ? Ils ont comme presque toujours voyagé dans une bétaillère.
Encore une bonne façon de nous faire aimer le train...
Sylvie Dupuy
Membre du Comité de défense des usagers des gares du Mantois

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)

lundi 1 février 2016

Synthèse du mois de janvier 2016

Le mois de janvier a vraiment été épouvantable ! Cette synthèse a été effectuée en fonction de ce que nous avons subi et des informations que les usagers nous ont régulièrement communiquées.

Nous totalisons 6 suppressions de trains.

Nous totalisons 26 retards, dont 17 gros ou très gros retards, équivalant à 12 heures de volées à nos vies familiale, amicale et associative.


N'oublions pas non plus les désagréments récurrents : demi-trains aux heures de pointe, qui laissent des usagers en rade sur le quai, qui se transforment en bétaillères et génèrent des malaises voyageurs, des trains mal ou pas chauffés, des trains dont l'éclairage est insuffisant en raison d'une majorité d'ampoules mortes et non remplacées.

La semaine du 18 janvier, celle où il a fait - 6° et - 8 ° dehors, le train de 7h20 au départ de Bonnières a roulé sans chauffage de toute la semaine !!! Sympa, non ?


Bon courage à nous tous pour le mois de février et continuez à vous mobiliser avec nous et à nous envoyer vos témoignages.

Sylvie
Membre du Comité de défense des Usagers des gares du Mantois

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)

vendredi 29 janvier 2016

Stationnement à la gare de Bonnières : les usagers protestent

Bonjour,

Je tiens à vous signaler que depuis de nombreuses semaines je rencontre comme de nombreux habitants de Bennecourt, de grosses difficultés pour stationner aux abords de la gare de Bonnières.

En effet, la municipalité de Bonnières a pris la décision de mettre en service des « places vertes » limitées à 4 heures de stationnement sur le parking qui est utilisé habituellement par les usagers SNCF. En conséquence, le nombre de places est diminué pour autant. Un agent municipal n’hésite pas à verbaliser les usagers mal stationnés, ça devient très problématique.

Je ne peux hélas pas utiliser le service de bus pour faire le trajet Domicile/Gare SNCF, car les horaires de Bus ne sont pas adaptés aux horaires des trains :

Le soir le dernier bus assure la liaison du train qui arrive de Paris à 19H37, ensuite il n’y a plus de service de bus pour les trains arrivant à 20h15 et 21h10. Par ailleurs le dernier bus (train de 19h37) n’est pas en service pendant les vacances scolaire afin d’assurer les dépôts de voyageurs Bennecourt/Limetz….

Dernièrement, j’ai appris que mardi prochain 2 février, se tiendra une réunion de la communauté des communes, le problème de stationnement sera à l’ordre du jour, et notamment le projet de supprimer le parking situé entre la gare routière et l’ancien restaurant « La canne à pêche).

C’est la raison pour laquelle je profite de la proximité de cette réunion pour vous faire parvenir mon témoignage.

Je vous communique en pièce jointe un courrier envoyé tout récemment par le président des Usagers Mr Gomez au président de la communauté de commune Mr Obry concernant les problèmes de stationnement.

Je reste à votre disposition si besoin

Bien cordialement

Marc F.

Les usagers sont obligés de se garer dans la boue alors que  les places de la zone verte restent inoccupées 
Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)

jeudi 28 janvier 2016

La SNCF désinforme les usagers

Ce matin, en gare de Bonnières, le train n° 850054 de 7h37 a été annoncé comme étant « retiré de la circulation car il ne pouvait pas assurer la sécurité au départ de Vernon »

A 7h50, nous avons vu passer un train vide qui ne s’est pas arrêté et à 8h00 un autre train direct qui ne s’est pas non plus arrêté. Nous avons donc dû attendre le train n°850044 de 8h20 pour pouvoir aller travailler mais, en retard pour en retard, je suis allée à l’accueil à mon arrivée à Paris Saint-Lazare pour demander les raisons de la suppression de ce train. L’agent m’a précisé que ce train, en réalité, était en panne.

La SNCF non seulement évite de nommer un chat un chat, mais encore désinforme les usagers. Plutôt que d’annoncer que le train de 7h37 était supprimé en raison d’une panne (une de plus), elle a préféré invoqué des problèmes de sécurité inexistants.

Et une fois de plus, ce sont les usagers de Bonnières, Rosny et Mantes qui ont été pénalisés : aucun train direct ne s’est arrêté pour les prendre en charge, comme nous le demandons depuis des années, pour leur éviter un retard de 47 minutes et c’est encore une panne de matériel qui a causé ce retard.

Sylvie
Membre du Comité de défense des usagers des Gares du Mantois


Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)

mercredi 27 janvier 2016

2016 : Le bétail est transformé en otages

En plus d’être du bétail depuis des années, les usagers que nous sommes sont devenus cette année plus que jamais des otages !!! En effet, face à l’incurie croissante des responsables de Paris Saint-Lazare, face à leur absence totale de gestion, d’organisation et de communication, face à leur silence et à leur inertie au regard de nos doléances et de nos demandes réitérées d’amélioration de nos conditions de transport, nous sommes spoliés des heures précieuses réservées et consacrées à nos vies familiale, amicale et associative. Ce sont des heures en moins pour nos enfants, nos proches et nos engagements associatifs, de la colère, du stress et de l’épuisement en plus.
En effet, en ce mois de janvier 2016, la situation se dégrade encore plus : nous constatons un accroissement des suppressions et retards de trains, nos trains sont systématiquement transformés en bétaillères, ce qui provoque de plus en plus de malaises voyageurs. Nous pouvons compter sur les doigts de la main le nombre de trains qui partent et arrivent à l’heure.
En outre, nos budgets familiaux sont lourdement grevés par le poids des heures de garde d’enfants supplémentaires. Un train en retard retarde tous les autres et ces retards nous obligent à annuler les rendez-vous associatifs prévus.
Autour de nous, lorsque certains usagers ont la chance de pouvoir prendre leur retraite et trouver un travail dans leur région, ils nous disent : « quelle chance, je ne prendrai plus le train ».
Ce n’est pas aux trains que nous en voulons, mais aux irresponsables qui appliquent leur loi, celle de la désorganisation, celle de l’indifférence face aux familles qui n’ont d’autre possibilité que de prendre le train pour aller travailler, celle de ceux qui n’écoutent ni n’entendent ces usagers qu’ils nomment des clients et qui ne sont que leurs otages, la loi de ceux qui ferment les yeux face à la réalité du terrain : pas de trains en réserve en cas de panne de train, pas de maintenance de nos trains, pannes à répétition depuis le début de l’année, demi-trains aux heures de pointe pour ne pas supprimer de train et éviter ainsi les pénalités infligées par le STIF en cas de suppression de train. La semaine dernière, par des températures de – 8° le matin, le train de 7h20 au départ de Bonnières n’a pas eu de chauffage, les autres trains étaient inégalement chauffés et éclairés.
L’inertie de la direction de Paris Saint-Lazare face à la dégradation croissante de nos conditions de transports nous interpelle : est-ce une volonté délibérée de laisser la situation se dégrader ou bien de l’incompétence notoire, donc une incapacité à gérer la maintenance et la circulation de nos trains ? Les limites à ne pas dépasser sont franchies !
Sylvie
Membre du Comité de défense des Usagers des gares de l'Ouest francilien


Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)  

mercredi 13 janvier 2016

Avec la SNCF, oui, tout est possible !

Hé oui, tout est possible avec la SNCF, surtout l'absence de communication, de gestion et d'organisation.

Un usager nous a adressé un témoignage édifiant que nous vous transmettons :

Hier après-midi, mardi 12 janvier, le train de 16h20 au départ de Paris Saint-Lazare à destination de Mantes  a fait un arrêt supplémentaire à Mantes Station pour récupérer les usagers d’un train en panne, ce qui l’a retardé de 10 minutes. Il est arrivé à 17h00 au lieu de 16h50.
Par voie de conséquence, la navette de 17h59 à destination de Bonnières n’avait pas attendu et les usagers à destination de Rosny et Bonnières se sont encore retrouvés sur le carreau.

Un train en panne, un arrêt supplémentaire pour les usagers dont le train est en panne, c'est louable et cela correspond effectivement à nos demandes, mais pas de maintien à quai de la correspondance, c’est vraiment une absence totale de gestion et d’organisation.

Or, qui dit pas de correspondance dit aussi heures supplémentaires de garde d'enfant payées par les usagers qui empruntent ce train ! Et ce n'est pas la première fois que cela se produit. Alors, Mesdames et Messieurs les responsables de la direction de Paris Saint-Lazare, il faut encore faire un gros effort de communication et d'organisation en 2016.

Un peu plus tard dans la soirée, le train maudit n° 850053 de 18h33 au départ de Paris Saint-Lazare a été annoncé comme retardé "en raison de difficultés dans la préparation du train", motif récurrent lorsqu'un train sort tardivement du dépôt des Batignolles. Je vais donc à l'accueil à la pêche aux informations, j'y retrouve des usagers qui protestaient et qui, en me voyant arriver, me déclarent : "on ne sait pas où se trouve le train". L'agent à l'accueil m'ayant confirmé cette information, j'avoue que là, je suis restée sans voix : je n'avais encore jamais entendu une telle ineptie.

Le dépôt des Batignolles, actuellement surnommé "Les Bermudes" par le personnel de terrain, est-il si vaste que l'on puisse ne pas retrouver un train ?!!! L'affaire s'est bien terminée puisque le train a été retrouvé à temps pour partir à l'heure.

Mesdames, Messieurs les dirigeants de Paris Saint-Lazare, nous n'avons déjà pas beaucoup de trains, ceux qui sont en panne sont systématiquement supprimés faute de matériel de réserve, alors, de grâce, ne les perdez pas en route dans les méandres du dépôt des Batignolles ...

Sylvie,
Membre du Comité de défense des Usagers des gares du Mantois

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)  

dimanche 10 janvier 2016

mardi 5 janvier 2016

Les vœux de la direction de la SNCF pour 2016 et la réalité

Cela commence mal, pour le 1er jour ouvrable de l’année, lundi 4 janvier 2016 : suppression de train histoire de ne pas oublier la réalité. Les usagers de Bonnières, Rosny et Mantes la Jolie s’entassent au petit matin  suite à une suppression de train pour avarie. Deux trains en un, un procédé persistant de la direction de la SNCF.
Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien) 

lundi 4 janvier 2016

Bonne année 2016

Bonne année 2016 à toutes et à tous, en espérant que nous verrons une amélioration de nos conditions de transport, mais il semble que ce ne soit pas gagné en ce début d'année.

En effet, ce matin, le train de 7h20 au départ de Bonnières a été purement et simplement supprimé ! Il nous a été indiqué qu'il y avait un problème dans la préparation du train en gare, et ensuite qu'il s'agissait d'une avarie de matériel !!!... La première de l'année ! Espérons que cette première avarie de matériel ne vas pas en entraîner une cascade d'autres ! Mais nous devons rester mobilisés.

N'hésitez pas à nous faire part de vos turpitudes à l'adresse mail du Comité, de vos commentaires, et des conséquences sur vos vies personnelles des retards et suppressions de trains subis.

Bon courage à tous pour 2016.

Sylvie Dupuy

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien) 

mardi 15 décembre 2015

Stationnement à la gare de Bonnières : le Maire aggrave la pénurie de places et distribue des amendes


Nous avons tous pu constater qu’un certain nombre de places de stationnement sur le parc relais de la gare de Bonnières avaient été arbitrairement transformées en zone verte par le maire de Bonnières, ceci sans que les usagers en aient été informés au préalable.
Ceux qui s’y sont garés par inadvertance ont eu la désagréable surprise de se voir infliger une amende, qu’ils devront payer ! En effet, lors du dernier conseil municipal, le Président de notre Comité, Louis Gomez, est intervenu en sa qualité d’élu pour demander au maire de Bonnières de faire un geste envers les usagers et d’annuler ces contraventions. Ce dernier a refusé et a déclaré que ces places en zone verte étaient réservées aux Bonniérois. De même, seuls les Bonniérois peuvent acheter une carte de stationnement leur permettant de se garer sur ces places en zone verte, moyennant la somme annuelle de 30 euros.
Nous constatons également que plus personne ne peut se garer sur les places en zone bleue le long des trottoirs pour les mêmes raisons, alors que le stationnement y était toléré en raison du besoin croissant de places.
Nous constatons enfin que le maire de Bonnières continue à faire construire des logements à Bonnières. Or, qui dit nouvelles constructions, dit venue de nouvelles personnes. Mais les infrastructures ne suivent pas, bien au contraire, puisqu’il a l’intention de supprimer ce parc relais pour le transformer en espace vert, lorsque le restaurant en démolition sera réhabilité, tout en faisant reconstruire 165 places de parking derrière Chantovent.

Le maire de Bonnières oublie que sa ville fait partie de la Communauté de communes, et que les usagers qui se garent à Bonnières sur les parcs relais viennent des communes faisant partie de la communauté de communes.
Le fait de réserver un disque de stationnement annuel aux Bonniérois est discriminatoire et pénalise l’ensemble des usagers des autres communes.
Or, le STIF nous a confirmé que le stationnement de courte ou moyenne durée sur un parc relais est en contradiction avec la vocation de ce parc relais qui doit être réservé aux usagers de longue, voire de très longue durée. En outre, le maire de Bonnières s’est bien gardé de l’informer de sa décision.
Le maire de Bonnières n’a jamais accepté le fait que les maires des communes appartenant à  la communauté de communes s’opposent à sa volonté de faire payer le stationnement sur les parcs relais. En imposant des places en zone verte réservées aux Bonniérois, il contourne donc la décision des élus de la communauté de communes de ne pas pénaliser les usagers qui vont travailler tous les matins et n’ont pas forcément la possibilité de prendre le car.
Il y a donc de sa part une volonté délibérée d’organiser une pénurie de places de stationnement au détriment des usagers des communes de la communauté de communes qui, eux aussi, paient des impôts en contrepartie de la gratuité des parcs relais.
En conclusion, le maire de Bonnières va supprimer ce parc relais, mais lorsqu’il fera construire le parc relais de 165 places derrière Chantovent, il demandera à ce que le financement des travaux dudit parc relais soit partagé à l’échelle intercommunale, donc par l’ensemble des usagers des communes de la communauté de commune…
Sylvie Dupuy 
Vice-Présidente du Comité de défense des Usagers des gares du Mantois

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)

jeudi 3 décembre 2015

8 heures de retard en novembre !!!

Voici la synthèse des dysfonctionnements, retards et suppressions de trains du mois de novembre 2015 : nous totalisons 7 suppressions de trains et 27 retards, équivalant à 8h00 de retards, ce qui est énorme.
Outre les retards récurrents aux causes multiples et variées, et les suppressions de trains, dues notamment à des pannes et / ou absences de matériel ou de personnel, nous faisons encore face à une absence quasi-totale d’informations en cas de gros dysfonctionnements, celles que l’on veut bien nous donner différant d’un endroit à l’autre.

Les retards ont été liés à :

-        Des pannes électriques ou de signalisation, et les trains ont dû être détournés par Conflans,


-        Des mises à quai tardives le soir à Paris Saint-Lazare, des difficultés dans la gestion du trafic, des vérifications techniques, des difficultés d’acheminement du personnel, sans oublier le retour des trains qui traînent et de leurs petits retards matinaux de 5 à 6 minutes quasi-quotidiens.

Nous vous attirons votre attention sur le fait qu’un train retardé entraine le retard des trains suivants : nous avons constaté que le train de 17h13 à destination de Bréval était très souvent retardé ces dernières semaines, provoquant le retard du train suivant de 17h33 : or, celui-ci est tellement bondé que certains usagers sont contraints de rester sur le quai et d’attendre le train de 17h53 qui, lui
Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que ces conditions de voyages provoquent des malaises de voyageurs puisque ces derniers voyagent tassés comme des sardines et qu’il est impossible de circuler dans le train.

Certains d’entre vous n’ont, en outre, absolument pas apprécié du tout le message fait un soir dans le train de 17h33 qui leur souhaitait un agréable voyage…
Nous avons également constaté que dans les vieux trains, l’absence de chauffage le matin dans certains wagons est récurrente, quand nous ne rencontrons pas encore des fenêtres ouvertes, bloquées et impossibles à fermer : cela signifie absence totale de maintenance de ces trains !
Nos synthèses sont rédigées à partir des difficultés que nous rencontrons en fonction des trains que nous prenons, mais aussi et surtout à partir de vos témoignages.
Alors, n’hésitez pas, venez nous voir, le matin ou le soir, sur le quai de la gare, continuez à nous envoyer  vos témoignages : le carnet de bord du Comité est incontournable et nous permet de mettre au pied du mur la direction de Paris Saint-Lazare. Plus nombreux nous serons à nous mobiliser et plus nos arguments auront du poids face au mammouth qu’est la SNCF.
Bon courage pour le mois de décembre.
Sylvie Dupuy
Membre du Comité de défense des Usagers des gares de l'Ouest francilien

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien) 

mardi 24 novembre 2015

Lettre de protestation à l'attention de la direction de Paris Saint-Lazare

Bonjour à tous,

Voici le texte du courier de protestation que nous venons d'adresser à la direction de Paris Saint-Lazare à la suite des dysfonctionnements de ce matin en gare de Bonnières.

"Messieurs,

Nous avons de nouveau subi des dysfonctionnements ce matin en gare de Bonnières. La guichetière nous a indiqué que le train n° 850054 de 7h37 risquait d’avoir du retard, mais sans nous en indiquer les raisons.  Néanmoins, un usager nous informe que le train de 6h37 est encore arrêté en pleine voie en raison d’un problème de signalisation à Achères. Ce problème de signalisation nous a été confirmé à notre arrivée à Paris par un agent SNCF.

Nous voyons passer deux trains directs, dont l’un est passé VIDE !!! Mais aucun des deux ne s’est arrêté pour nous prendre au passage, alors que nous avons maintes et maintes fois demandé l’arrêt d’un train direct lorsque le train de 7h37 est supprimé, ceci afin de nous éviter d’attendre le train suivant de 8h20 et d’arriver trop en retard à notre travail.

A 8h00, une annonce en gare nous informe que notre train aura finalement 25 minutes de retard en raison d’un malaise voyageur en gare de Gaillon. Un peu plus tard, on nous annonce que nous n’aurons pas de train avant … 8h30 !!! toujours pour le même motif.

Or, nous ne comprenons pas pour quelle raison ce malaise voyageur a provoqué le retard du train n° 850054 puisque celui-ci est formé en gare de Vernon et qu’il part de Vernon ! Nous comprenons surtout que ce train a purement et simplement supprimé et que personne n’a eu la correction de nous le dire.

A 8h15, et sans être annoncé, un train corail entre en gare de Bonnières et s’arrête, provoquant la sortie en masse des usagers qui attendaient à l’intérieur de la gare de Bonnières. Bien entendu, ce train était déjà plein et il s’est transformé en bétaillère : en effet, il a pris en charge non seulement les usagers du train de 7h37 mais également ceux qui attendaient le train de 8h20.

C’est le train n° 13106 en provenance de Rouen qui nous a pris au passage et, toujours sans aucune explication, ce train a été détourné par Conflans, rallongeant d’autant notre trajet. Il a eu 45 minutes de retard à son arrivée à Paris.

Si nous pouvons comprendre qu’un malaise voyageur puisse effectivement retarder un train, en revanche, nous ne comprenons pas pour quelle raison le train n° 850054 de 7h37 n’a pas circulé, alors qu’il part de Vernon et que l’arrêt prolongé à Gaillon du train en provenance de Rouen n’avait aucun impact sur un train partant de Vernon.

Nous ne comprenons pas non plus pour quelle raison un train circulant vide n’a pas fait d’arrêt à Bonnières pour nous éviter d’arriver très en retard à notre travail.

Les usagers sont furieux et, une fois de plus, nous vous demandons de faire faire des arrêts supplémentaires à un train direct lorsque le train de 7h37 au départ de Bonnières est supprimé : certes, le train en provenance de Rouen s’est arrêté, mais à 8h15, c’est-à-dire juste avant l’arrivée du train de 8h20 – s’il a circulé -.

Nous attirons également votre attention sur le fait que cela nous a contraints à attendre un hypothétique train pendant près de 45 minutes, dans le froid (- 3°) et par un vent glacial, ce qui n’est franchement pas agréable, vous en conviendrez,.

Nous attendons également des explications de votre part quant à la raison de la suppression du train de 7h37 et du passage sans arrêt d’un train vide."

Sylvie
Membre du Comité de defense des Usagers des gares du Mantois

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)

mardi 17 novembre 2015

Le Comité d'usagers solidaire pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015

Les membres du Comité d'usagers de l'ouest francilien s’associent au deuil national suite aux attentats dramatiques survenus à Paris et à Saint-Denis. Ils tiennent à présenter toutes leurs condoléances à ceux qui ont perdu des proches. Leurs pensées va aussi aux blessés, et aux témoins de cette tragédie. Ils saluent également le travail remarquable des forces de l'ordre, et du corps médicale.

A nous tous de rester vigilants.

Voici les principes de précaution à suivre dans les gares et dans les trains :
  • signaler aux agents SNCF tous comportements que vous jugeriez suspects
  • signaler la présence d‘objets abandonnés auprès du personnel présent en gare et à bord des trains
  • ne pas hésiter à utiliser le numéro d’appel d’urgence : le 31 17. Il y aussi les bornes d’appel d’urgence en gares et le signal d’alarme à bord des trains.

mardi 3 novembre 2015

Synthèse du mois d'octobre 2015

Bonjour à toutes et à tous,

Nous venons de faire la synthèse des dysfonctionnements du mois d'octobre. Nous totalisons 11 suppressions de trains et 13 retards, équivalant à 3h30 retards.

Ceci sans oublier les trains dont certains wagons n'ont pas de chauffage, ou encore une fenêtre ouverte, bloquée, impossible à remonter (Hé oui, on en voit encore cette année !), les trains-bétaillères, la gare de Bonnières fermée ponctuellement le matin sans raison (sinon manque de personnel) et, bien sûr, l'absence de communication à toute heure !

Nous tenons à remercier toutes celles et tous ceux d'entre vous qui prenez le temps de nous faire parvenir les retards et les suppressions de train, qui alimentent notre carnet de bord et nous permettent d'intervenir auprès de la direction de Paris Saint-Lazare.

Continuez à vous mobiliser à nos côtés, nous avons déjà eu des avancées et nous en aurons encore : nous sommes déterminés, tenaces, nous ne lâcherons pas et nous espérons ainsi faire bouger les choses.

Bon courage pour la suite et le mois de novembre.

Sylvie
Membre du Comité de defense des Usagers des gares du Mantois 

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.asrun.eu (cliquez sur le lien)