Découvrez le blog de l'Assemblée des Associations des Usagers de Paris Saint Lazare - AAUPSL

http://aaupsl.blogspot.com
Cette Assemblée permet aux associations de défense des usagers des diverses lignes aboutissant à Paris Saint-Lazare, de mettre en œuvre une démarche commune et solidaire au niveau d’un territoire élargi tout en respectant l’identité et les objectifs de chaque association adhérente.
Les associations membres sont : Bueil à Toute Vap’Eure (27) - Le Comité des usagers du Mantois (78) et l’AVUC Dieppe (76).

Signez la pétition : non au stationnement payant à Bonnières

La municipalité de Bonnières sur Seine a l'intention de rendre le parking de la gare payant. Face à cette injustice, le Comité propose de signer la pétition en ligne. Merci de signer la pétition, et divulguez la auprès de vos contacts.

Pour signer la pétition cliquez sur le lien suivant :
http://www.petitionpublique.fr/?pi=PPB78270

Note : Il n'y pas de doublon avec les personnes ayant signé la pétition sur papier.

mardi 29 juin 2010

La première classe n'a pas la classe

Bonjour,

Ça faisait longtemps que je n'avais pas pris la liberté de poster un message. Disons qu'aujourd'hui je suis en forme, et en voici un deuxième bien caustique aussi.

Tous les usagers de la ligne que nous empruntons entre Paris Saint Lazare et Mantes-la-Jolie le savent : il n'y a pas assez de place dans les trains que la SNCF nous met à disposition. De ce fait, les wagons de première classe sont utilisés par une majorité d'usagers qui ne possèdent pas le titre de transport ad-hoc pour pouvoir accéder à une place assise. De manière générale, les wagons de 1ère classe sont au nombre de 3 pour un train composé d'une dizaine de wagons qu'il soit des corails, ou des TER bleus, avec des beaux sièges rouges bien confortables.

Depuis de nombreuses semaines maintenant, les contrôleurs ont pour mission de greffer à leur lourd message d'accueil et de conditions de voyage qui s'imposent, une mention précisant aux voyageurs qui ne sont pas munis d'un titre de transport de 1ère classe de bien vouloir déguerpir. Bon c'est vrai, ce n'est pas dit comme ça, mais ça veut dire ça. Souvent, à l'audition de ce délicieux message, certains voyageurs se lèvent en se disant qu'ils vont essayer de trouver une place ASSISE en deuxième, en vain. Ce qui est rigolo, c'est que ces wagons de première classe sont parfaitement accessibles en toute quiétude et sans aucun justificatif lorsqu'il s'agit des bons vieux train pourris oranges. Là, vous pouvez être sûrs qu'aucun contrôleur ne vous dira rien, absolument rien. Il est encore plus rigolo de constater qu'il existe encore des écriteaux rivetés dans les murs de ces mêmes trains, et bien sûr personne ne peut respecter du faîte du manque de place...

Et les contrôleurs vont même jusqu'à faire déguerpir les usagers qui occupent une 1ère classe alors qu'ils sont assis par terre ou dans les porte-bagages en précisant qu'il y a de la place disponible dans les wagons de tête ce qui est parfaitement faux, car si vous videz la totalité des trois wagons de 1ère qui sont pleine, il n'y aura jamais assez de places assises dans les voitures de tête pour compenser. Comment se fait-il qu'une telle mentalité existe au sein de la SNCF ???

En gros, si je traduis plus simplement cette façon de procéder : quand c'est un train pourri vous pouvez vous asseoir n'importe où même sur les marches d'escalier comme c'est souvent le cas ; quand c'est un train tout beau tout propre avec des voitures de première classe bien confortables, il est interdit d'y accéder quitte à voyager debout.

Je voudrais aussi préciser que les contrôleurs trouvent comme excuse que les voyageurs munis d'un titre de première classe ne peuvent pas accéder à leur place assise du fait que des voyageurs dépourvus de ce titre ou d'un supplément occupent ces mêmes places assises. C'est également faux car ces usagers privilégiés ne prenne que des direct !!!

Pour ma part, j'ai pensé à prendre le coupon supplémentaire qui m'autoriserait à occuper les 1ère classes. Cela me permettrai, dans la mesure du possible, de travailler dans le train, et disposer d'un siège confortable avec une tablette. Mais ce serait injustifié, puisque je paierai un supplément pour un service qui ne sera pas rendu ! En effet, le matin à 7h37 il n'y a jamais de train avec des voitures de 1ère classe ! C'est pareil le soir : le 17h33 et le 18h33 en sont dépourvus. Seul le train de 17h53 est quelques fois un corail ou quelques fois un beau train bleu, voir un bombardier. Je demande donc aux responsables s'occupant de notre ligne de faire en sorte qu'il n'y ait plus d'interdiction jusqu'à la fin de la zone 6. Ce serait la moindre des choses que de considérer un peu de temps en temps ses clients.

Nous vous invitons à réagir à cet article sur notre forum à l'adresse suivante http://usagersgares.forum-libre.info (cliquez sur le lien)

4 commentaires:

Stéphane a dit…

"ces usagers privilégiés ne prenne que des direct !!!"

Et bien non, vous vous méprenez, car les usagers de l'Eure n'ont plus de trains directs le matin pour se rendre à Paris-St-Lazare, depuis la mise en place du cadencement en décembre 2008. Seul le train 13104 reste "direct" pour Vernon / Paris, tous les autres trains "omnibus" TER et Intercités s'arrêtent à Mantes (ce que nous ne contestons pas).

Seuls les rouennais utilisent en très grande majorité les trains directs. Par les Eurois, ils n'en n'ont plus.

Certains usagers de l'Eure qui mettent entre 1h (depuis Vernon) et 1h30 (depuis Val-de-Reuil) utilisent les premières classes. La majorité des 10 000 usagers normands effectuant la navette vers Paris ne prennent pas la première classe, le tarif est exhorbitant (plus de 600 € par mois).

Enfin sachez que si la SNCF met autant de voitures (pas "wagons" svp) 1ère classes, c'est aussi pour satisfaire une partie non négligeable de ses agents, puisque cette merveilleuse entreprise publique est le premier employeur de la ville de Rouen (6000 agents), et ces derniers utilisent systématiquement la 1ère classe... la boucle est bouclée.

Il ne faut pas interdire la 1ère classe aux usagers Franciliens quand les conditions de voyage sont exécrables, par contre il ne faut pas que cela devienne systématique, convenez-en.

Rappelez vous : 600 € / mois contre 112 € / mois. Ca en dit long sur la fracture tarifaire pour cette ligne empruntée par Mantes, Vernon, Rouen.

Stéphane Gibier
Secrétaire Vernon Train de Vie

Jean-Philippe a dit…

Merci pour ces explications.

Toutefois, j'emploie expressément le terme de wagon car nous voyageons non pas dans des voitures mais bel eh bien des caisses ou l'on est entassé comme de la marchandise dans des wagons.

Je prendrais l'initiative d'employer le terme de voiture lorsque nos conditions de transport seront dignes et à la hauteur de l'occurence convenable voire confortable ce qui est un minimum en 2010.

Les trains oranges recoloriés en bleu, go to trash please !!!

Angélique a dit…

Entièrement d'accord avec Jean-Philippe en ce qui concerne (entre autre) le terme "wagon" ! Moi je ne voyage pas dans des voitures car ceci impliquerait que je voyage dans de bonnes conditions ! Je voyage bel et bien dans des wagons transportant du bétail !

Par ailleurs, je trouve complètement ahurissant que certaines personnes payent 600 € pour voyager (très rarement à mon avis) dans les beaux trains en 1ère classe (avec les sièges rouges). Ils se font purement et simplement escroquer par la SNCF !

Et pour la petite histoire, je me suis trouvée un jour debout dans le SAS de 1ere classe dans ces beaux trains à sièges rouges justement, (j'ai bien dit debout, dans le SAS !) et les contrôleurs nous ont priés, d'autres personnes et moi-même, d'aller dans le SAS de 2nde sinon ils seraient obligés de nous mettre une amende !!!!!
Je trouve qu'à la SNCF la connerie va très loin !!!

stephadc a dit…

Dire que la SNCF dispose de voitures de 1ère pour satisfaire ses agents , c'est quand même un peu fort !
A moins que ce ne soit des cadres et encore , il faudrait qu'ils soient haut placés!!!!
Ce qui reste certain , c'est la très mauvaise gestion du parc actuel , et la mauvaise calité du matériel neuf , trop souvent indisponible !
A savoir que les VO2N rénovées devaient recevoir la clim , mais la région et la SNCF ont préféré faire des économies .......